arte_lanuit

Rentrant un soir, quel plaisir d'allumer la télévision et de tomber sur une émission surprenante… La chaîne, qui diffuse ce programme vous l'aurez déviné, n'est autre que arte. Devant laquelle je demeure un inconditionnel. Et donc, tout cela pour dire que la télévision, pompeuse de temps et souvent dévalorisée par certains, peut se transformer en un joli moment résolument éclectique, nourri d'objets venus d'horizons les plus divers, et ce pendant plus de d'une heure. Bref, on en redemande… Ça tombe bien, ces instants sont mensuels, rendez-vous est pris dans moins d'un mois. Ah oui, si vous souhaitez voir (ou revoir) l'émission dont je parle, dépêchez-vous, elle ne reste en ligne que 7 jours.

> Je me précipite pour la voir.

Et n'oubliez pas, pour les fan d'animation, retrouvez "la vie des bêtes", de Ulrich Totier, ce soir dans court-circuit. Cela me permet de vous parler ainsi de La poudrière, cette école de réalisation de films d'animation créée à Valence en 1999 à l'initiative du studio d'animation Folimage, dans laquelle de jeunes réalisateurs se font leur première griffe. Régalez-vous.